Les sources...


De l'ensemble des sources de Châteauneuf, deux seulement sont utilisées pour le fonctionnement de l'établissement thermal, la plupart des autres étant exploitées pour l'embouteillage de leur eau.
Ces deux sources sont naturellement jaillissantes et ont été captées par les blocages des diaclases granitiques bien ouvertes par lesquelles se manifestaient les venues.

 
Lire la suite 
 
Source Lefort
La Source Lefort, utilisée pour la buvette thermale, a un débit de 37,5 litres par minute.
 

Cette source libère simultanément 34 litres de gaz carbonique par litre d'eau minérale.
Légèrement salée, elle sort de terre à une température voisine de 35 degrés et on y observe un excès de gaz carbonique qui provoque ce bouillonnement sous la cloche de verre.
Durant son trajet souterrain, elle a traversé l'écorce terrestre, peu épaisse à cet endroit, et s'est chargée de gaz au contact du magma du manteau supérieur.

Fortement minéralisée, elle est utilisée pour soulager
les affections rhumatismales.
 
Source du Bain Tempéré
La Source du Bain Tempéré, résultat d'un récent recaptage, a un débit de 230 litres par minutes.

Elle a permis de collecter en une seule émergence les anciennes sources :
p6"Bains Tempérés",
p6"Grand Bain Chaud",
p6"Bain Auguste"
p6et "Bain Julie"

Température de l'eau : 34°.
 
Source Saint Cyr.

Récemment réhabilitée par la Commune, la source Saint Cyr se trouve sur la presqu'île du même nom, au milieu des bois.

Malgré son faible débit, elle était exploitée en eau de table dés le début du siècle dernier et déclarée d'utilité publique en 1909.

 

 

 

 
Source du Pré

 

 

Située dans un champ, en face de la Résidence du Parc, il ne reste de la Source du Pré que le petit bâtiment en forme de kiosque où elle était captée. Le captage a disparu lors d'une violente crue de la Sioule. On peut néanmoins apercervoir une partie de sa résurgence en bordure de Sioule, là où bouillonne l'eau.

Elle accueille aujourd'hui une présentation audio de l'histoire du Châteauneuf thermal du début du siècle dernier.