Le Parc Thermal

p1Sous l’impulsion de la société Viple (alors propriétaire des Grands Bains), le Parc thermal a été conçu en 1882, par Jean-Baptiste Bargoin (pharmacien clermontois 1813-1885) sur les anciens promenoirs du Seigneur de Saint-Gervais.

D’une superficie de 2,5 hectares, il est situé sur l’emplacement d’anciennes cultures de chanvre.

C’est un parc à l’anglaise typique de l’époque Napoléon III


Il se caractérise par la présence de nombreuses essences exotiques (notamment des conifères originaires pour la plupart d’Amérique du Nord : douglas, séquoia géant...) et par le tracé des allées, marqué par de belles courbes.







 

p1Un promeneur de 1910, décrit notre parc thermal comme "une petite merveille créée dans un cadre pittoresque par une main d’artiste et qui a su se parer de thuyas et de pins à feuilles sombres s’élevant droits de la pelouse verte et sans fleur. Des allées pleines de pénombre bleue légèrement phosphorescente, coupent artistiquement le gazon, conduisant le voyageur dans un merveilleux théâtre de verdure et le malade vers le silence et le repos".

Il suffit aujourd’hui d’emprunter les allées du parc pour se rendre compte que depuis cette époque sa physionomie a conservé tout son attrait.

En 1994, notre parc a été classé arboretum et aujourd’hui, une trentaine d’espèces de conifères et de feuillus sont recensées.

Le promeneur pourra découvrir ces différentes essences grâce à de petits panneaux explicatifs dispersées aux pieds des arbres.